Accueil Sports Cyclisme Route

Greg Van Avermaet: «Dommage que ça se finisse comme ça…»

Devant le pullman BMC, le manager Jim Ochowicz faisait les cent pas. Impuissant.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

«  Philippe est un très grand champion, vous ne m’apprenez rien (sic). Des regrets de ne pas l’avoir aligné sur les classiques flandriennes quand il était chez nous ? Aucun. Le programme, nous le faisions ensemble… (sic)  » Puis les directeurs sportifs sont arrivés les uns après les autres, tête baissée. La 2e place est toujours la plus frustrante, on ne saura jamais si, sans cette chute dans la dernière section du Vieux Quaremont, Greg Van Avermaet aurait été capable de revenir sur son ex-équipier Philippe Gilbert…

«  Chapeau à Philippe, ce qu’il a réussi est très fort  », admettait le champion olympique, beau joueur malgré une déception qui suintait de chacune de ses phrases. La roue tourne. Il y a sept mois, le long des plages de Cocabana, c’est lui qui avait bluffé tout le monde pour enlever le titre, forçant l’admiration de son équipier de l’époque (en team et en équipe nationale) Philippe Gilbert…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs