Accueil Société Régions Hainaut

Dinant: une expo sur les flux migratoires lors de la guerre 14-18

Avant la guerre, Dinant comptait près de 6.000 habitants. Elle en a perdu la moitié, autant de gens jetés sur les routes de l’exil.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

En 2014, la Province de Namur avait organisé une exposition itinérante sur les villes et villages martyrs durant la Première Guerre mondiale. Parmi lesquels figurait Dinant, aux côtés de Seilles ou Tamines. Trois ans plus tard, elle revient avec une expo expliquant les brassages de populations et les phénomènes migratoires. Celle-ci fait halte, jusqu’au 17 avril, au centre culturel dinantais qui propose également une déclinaison locale avec le portrait d’exilés.

«  L’objectif ici est de montrer les impacts de la guerre sur la population civile. Parmi ceux qui ont été contraints à des phénomènes migratoires, il y a les déportés et les prisonniers de guerre. Comme celui-ci, l’abbé Benoît Baelde » .

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs