Accueil Monde

Le spectre de Daesh plane sur l’explosion à Saint-Pétersbourg

Une explosion a touché le métro de Saint-Pétersbourg ce lundi, tuant une dizaine de personnes. La Russie, qui soutient diplomatiquement et militairement le régime de Bachar al Assad, a été spécifiquement visée par des menaces de Daesh.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Au moins une dizaine de personnes sont mortes ce lundi dans une explosion qui, dans le métro de Saint-Pétersbourg, a toutes les apparences d’un acte terroriste. Les photos et vidéos rapidement diffusées sur les réseaux sociaux russes ont montré la porte gravement endommagée du wagon soufflé par la déflagration avec, au milieu des décombres, de nombreux voyageurs tentant de sortir. L’explosion a eu lieu vers 14H40 entre deux stations du centre-ville. Selon les dernières informations diffusées par les média russes, il y a au moins une cinquantaine de blessés dont certains graves. Parmi eux : des enfants. Les engins explosifs artisanaux, bourrés de shrapnel ou d’éclats d’obus, auraient été de relativement faible puissance. Ils auraient été laissés dans le wagon et non portés à la ceinture par un kamikaze comme lors de précédents attentats à Moscou.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs