Accueil Sports Football Football belge Standard

Jankovic, la politique de l’autruche

La politique de l’autruche n’engendre souvent que des revers. Aleksandar Jankovic et ses joueurs s’en sont pourtant joyeusement délectés dimanche au Lierse, pour tenter de faire croire (mais à qui ?) que le Standard avait disputé un match empreint de sérieux, où seule, à l’arrivée, la finition avait fait défaut.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 2 min

Allons bon ! « On a été stable », s’est presque réjoui le technicien serbe. « Jamais on ne s’est fait contrer, parce qu’on a su en revenir à la base, avec une bonne organisation. On n’a pas sous-estimé non plus l’adversaire. Je parlerai plutôt de stress que d’un manque d’envie… » Ses joueurs n’ont pas été en reste, clamant avec une conviction qu’ils avaient été incapables d’afficher sur le terrain que « le Standard aurait mérité de mettre cinq buts » (Legear) et que le gardien lierrois Vanhamel avait « arrêté six ou sept ballons chauds » (Raman). Pourtant, si l’équipe liégeoise, triste et pathétique, a brillé au stade Vanderpoorten, c’est d’abord, reconnaissons-le, par sa médiocrité, donnant l’impression de disputer un match de fin de saison. Et, du coup, de ne pas (plus) soutenir un coach dont la position s’affaiblit dangereusement au fil des semaines et qui, à l’image d’un effectif bien malade et trop faible sur le plan mental, paraît aujourd’hui à court d’idées, en panne totale d’inspiration.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs