Accueil Société Régions Bruxelles

La VUB va reprendre les expérimentations animales

Suite à la diffusion d’une vidéo polémique dans un laboratoire de la VUB, les expérimentations avaient été suspendues.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Souvenez-vous. Fin novembre, Gaia publiait une vidéo montrant des images d’un laboratoire de la VUB à Jette où des expériences sur les animaux sont réalisées. Une enquêtrice de Gaia avait infiltré le laboratoire. La vidéo montrait des scènes parfois difficilement soutenables. Des souris au cou disloqué à l’aide d’un stylo à bille. Des souriceaux à qui on coupe la tête avec de simples ciseaux ou placés vivants dans un congélateur pour les tuer plus facilement.

Suite à la diffusion de cette vidéo, Bianca Debaets, la secrétaire d’État bruxelloise en charge du Bien-Etre animal, avait demandé un contrôle. « Ce que nous avons réalisé le premier décembre. Nous avions constaté des infractions logistiques comme un manquement de ventilation et un problème d’humidité dans l’animalerie ainsi que des manquements administratifs. Comme le fait qu’il n’y avait pas de rapport trimestriel fourni », explique Bianca Debaets.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par stals jean, mercredi 5 avril 2017, 10:26

    L'expérimentation animale reprend à l'ULB... Dans des milliers de laboratoires de part le monde connus ou moins connus, des millions d'animaux sont sacrifiés, maltraités, martyrisés, assassinés 24h sur 24 sans que ce cela ne gène qui que ce soit. D'autres millions d'animaux sont également et en permanence, victimes de la cruauté effrayante et effroyable dont est capable le pire des animaux qui peuple la planète Terre. L'espèce Homo Sapiens, capable en effet de la cruauté la plus absolue, la plus raffinée, la plus terrifiante, la plus "résolument moderne" qui soit, ne va "tout de même pas" se faire de la bile et du mauvais sang pour quelques rats et quelques chiens de laboratoires fusent-ils universitaires, alors que le même quotidien à longueur de journées nous apprend qu'en permanence aussi des populations entières d'enfants sont effroyablement tout autant que les autres espèces animales en tous genres, sont massacrés, déchiquetés, pulvérisés dans d'atroces souffrances ou peut-être pire encore atrocement mutilés à vie...L'animal HUMAIN est le seul être vivant capable de Monstruosités "gratuites", gratuites et infinie. Gratuite dans le sens ou cette monstruosité qui n'a rien inné, qui n'est pas inscrite dans son ADN, n'a rien d'utile à sa survie et partant à la survie de l'espèce. Comme jamais, les infos à la tonne , tous supports confondus, nous font plonger, en permanence comme à dessein, dans des océans de cruautés innommables, inqualifiables. Pour ces souris de laboratoires de la VUB, comme pour les enfants gazés de Syrie dont le monde entier (à commencer par Stéphane Mercier de l'UCL) se fout royalement, se fout absolument, se fout crapuleusement: Requiem. Requiem de Ferré, Requiem de Mozart, requiem aeternam ...

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs