Accueil Monde

Le rachat d’Ogeda: une bonne ou une mauvaise affaire pour la Wallonie?

Si c’est une réussite financière indéniable, le rachat de la biotech carolo met un terme aux espoirs de voir se développer une véritable activité industrielle autour d’elle

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

L a success story que tout le secteur biotech wallon attendait ». Cette phrase, on l’a entendue plus d’une fois ces derniers jours lorsqu’il s’agissait de commenter le rachat d’Ogeda par le géant japonais de la pharma, Astellas, pour la bagatelle de 800 millions d’euros. Succès vraiment ? Si ce rachat est incontestablement une superbe réussite financière pour les actionnaires (dont de nombreux organismes publics wallons), c’est moins vrai du point de vue industriel. Cette biotech de Gosselies qui a développé un candidat médicament contre les bouffées de chaleur a perdu son indépendance et va être noyée au sein d’une multinationale japonaise.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Vigneron Gérard, mardi 4 avril 2017, 15:50

    Bonne question en effet ,alors que 300 milliards "dorment" sur les comptes d' épargnes ( avec - de 1% brut ) des belges!

  • Posté par Lespagnard Frans, mardi 4 avril 2017, 12:41

    ALors que faire puisque l'industrie lourde c'est fini, que nethys selon le Soir est inadmissible....?

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs