Accueil Monde

La communauté internationale condamne l’attaque «chimique» en Syrie

Accusé par l’opposition syrienne, le régime n’a pas officiellement réagi, mais une source de sécurité a dénoncé une « calomnie ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) s’est dite mardi « gravement préoccupée  » après l’attaque « chimique » qui a fait au moins 58 morts et 170 blessés dans un fief rebelle et djihadiste du nord-ouest de la Syrie. L’OIAC a indiqué « rassembler et analyser des informations de toutes les sources disponibles ».

Au moins 11 enfants figurent parmi les personnes tuées dans le raid aérien qui a frappé tôt mardi Khan Cheikhoun, dans la province d’Idleb, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), citant des sources médicales dans la ville.

Voir la vidéo sur mobile

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs