Accueil Monde Union européenne

Le social, nouveau cheval de bataille européen

La Commission européenne prépare une sortie condensée sur les sujets sociaux. Nombre de dirigeants nationaux en font aussi un enjeu central du débat européen.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 5 min

La scène se passait le 1er mars dernier. Face au Parlement européen réuni en session plénière à Bruxelles, Jean-Claude Juncker présentait son Livre blanc sur l’avenir de l’Europe. Au moment où il évoquait la dimension sociale de l’Europe, qui fera l’objet d’une première « annexe » au Livre blanc à la fin de ce mois, quelques maigres applaudissements avaient résonné en provenance des bancs de la gauche radicale. Le patron de la Commission européenne s’interrompit, rouge de colère : « Honte à vous tous qui n’applaudissez pas lorsque je parle de l’importance du social ! », sur le ton du « Vous n’avez vraiment rien compris »…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Gevers Michel, mercredi 5 avril 2017, 20:29

    Dans le même journal, Le Soir nous annonce sur une pleine page que l'Europe va enfin faire du social pour enrayer la montée des populismes, et nous annonce sur une autre pleine page qu'il n'en sera rien, puisque le conseil, soutenu par notre gouvernement De Wever-Michel, veut encore accroitre les possibilités d'évasion fiscale, ce qui privera l'Europe de tout moyen pour faire du social. Comme d'hab, aucun lien n'est fait entre ces deux annonces contradictoires. C'est donc aux lecteurs à le faire...

  • Posté par Simon André, mercredi 5 avril 2017, 15:16

    Le renouveau "social" de l'Europe ne sera crédible que s'il s'inscrit dans une véritable refondation de l'esprit européen, où économie à visage humain, démocratie et politique au service des citoyens seront indispensables pour éviter le naufrage. http://asimon.esy.es/blog/2017/03/14/livre-blanc-avenir-sombre/

  • Posté par De Potter Claude, mercredi 5 avril 2017, 13:54

    "Notes de réflexion", projets, promesses, bla bla etc. Parler, c'est trop peu, surtout quand dans le texte, les verbes sont au futur. Chez ces gens la on cause....

  • Posté par De Potter Claude, mercredi 5 avril 2017, 13:54

    "Notes de réflexion", projets, promesses, bla bla etc. Parler, c'est trop peu, surtout quand dans le texte, les verbes sont au futur. Chez ces gens la on cause....

  • Posté par Langhendries Benoît, mercredi 5 avril 2017, 13:30

    Jean-Claude, arrête de boire car, de toute façon, nous ne te croyons plus. Et démissionne, s'il-te-plaît.

Plus de commentaires

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs