Accueil Belgique Politique

La CSC sur le Pacte d’excellence: «Nous restons méfiants»

Les syndicats ont décidé de rester à la table de négociation. Parce que le Pacte d’excellence leur plaît ? Justement, non : parce qu’il doit être amélioré.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

En disant non, ils quittaient la table et laissaient la main aux pouvoirs organisateurs et aux parents, les autres coauteurs du Pacte d’excellence. Alors, au début mars, les syndicats ont dit oui à la réforme. Et pourtant, même revue et corrigée, elle ne les agrée pas, comme l’explique Eugène Ernst, le secrétaire général de la CSC-Enseignement.

En février, après consultation de leurs troupes sur le Pacte d’excellence, les cinq syndicats ont émis un « non sauf si… ». En mars, après amendement du document, le nouveau verdict ressemble à une sorte de « oui mais méfiance… »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Simon André, mercredi 5 avril 2017, 15:10

    Au-delà des aménagements techniques, ce dont l'école a un urgent besoin, et que le "pacte" n'envisage guère, c'est d'une conscience claire de la société dans laquelle elle s'inscrit, et d'une révision fondamentale de la relation pédagogique. http://asimon.esy.es/blog/2017/03/12/quel-pacte-pour-quelle-excellence/

  • Posté par Parmentier Luc, mercredi 5 avril 2017, 10:15

    Le tronc commun est déjà commencé : CEB avec" très" grande réussite , passage automatique de 1° en 2° secondaire et CE1D du même calibre que le CEB (surtout en français ...) ; d'où des élèves sans bases solides un" peu" perdus dans le contexte de 3° et un nombre d'élèves en nette chute dans les classes de 3° qualification technique .... Pour la réforme qualif/professionnel , l'application des bassins scolaires ne va-t-elle pas précéder la "révolution" par le Pacte ...et donc faire le tri de sections non porteuses dans un délai relativement court ......La discussion autour du Pacte serait aussi , tactiquement , un sujet pour dévier l'attention de la réalité de terrain ....où , en outre , la pénurie de profs s'accélère et le nombre d'heures de cours non donnés explose !!!! Pas rassurant ....

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs