Accueil Monde

Syrie: l’OMS accrédite la thèse d’une attaque chimique

Les symptômes relevés sur les patients sont similaires à ceux constatés sur des victimes d’une attaque chimique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Certaines victimes d’une attaque chimique présumée en Syrie présentent des symptômes évoquant une exposition à une catégorie de produits chimiques comprenant des agents neurotoxiques, a annoncé mercredi l’OMS à Genève.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, l’attaque semble avoir impliqué des armes chimiques, relevant « des signes compatibles avec une exposition à des produits organosphosphorés, une catégorie de produits chimiques incluant des agents neurotoxiques ».

Des blessés traités en Turquie

Une trentaine de blessés ont été évacués en Turquie pour y être soignés, a affirmé mercredi le ministre turc de la Santé, ajoutant qu’Ankara disposait d’éléments accréditant la thèse d’une attaque « chimique ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs