Accueil Opinions Chroniques

Syrie: comment l’Occident a fait le jeu de Poutine

Des erreurs à répétition ont mené à l’intervention armée de la Russie dans le conflit syrien. Un renversement de situation inouï.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 4 min

Qui aurait pu imaginer, lorsque George Bush envahissait l’Irak, entraînant les conséquences catastrophiques que l’on sait ; lorsque Nicolas Sarkozy initia une intervention armée en Libye aux retombées calamiteuses ; lorsque François Hollande faillit entraîner les puissances occidentales dans une opération militaire contre le régime syrien qui aurait ouvert la voie à une avancée irrésistible des djihadistes ; qui, alors, donc, aurait pu prévoir lorsque ces initiatives défrayaient la chronique, que la Russie de Poutine ferait soudain irruption, avions, fusées, hélicoptères, conseillers au sol à l’appui, sur le champ de bataille syrien, au nez et à la barbe des puissances occidentales éberluées, qui en seraient réduites à observer, les bras ballants, ce déploiement de force ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs