Accueil Économie

Un milliard d’euros pour le RER: «Une avancée dans le bon sens», pour Navetteurs.be

L’association et le syndicat CSC-Transcom espèrent « que ces nouveaux moyens permettront de mener à bien les ambitions de la SNCB ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

L’association Navetteurs.be et le syndicat CSC-Transcom ont salué jeudi la décision du gouvernement fédéral, à l’initiative du ministre de la Mobilité François Bellot, de débloquer un milliard d’euros afin de terminer les travaux du RER.

Les deux organisations «  espèrent que ces nouveaux moyens -bien qu’ils représentent un endettement supplémentaire pour Infrabel- permettront notamment de mener à bien les ambitions affichées par la SNCB dans son Plan de Transport 2017 avec une augmentation de 5,1 % du nombre de train-km et une diminution de 3 % des temps de parcours  » sur les 100 liaisons les plus importantes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Peut-on prolonger (davantage) le nucléaire en Belgique? Notre grand fact-checking

Les réacteurs belges sont confrontés à divers pépins (défauts d’hydrogène, résistance insuffisante à un séisme ou un crash d’avion) qui rendent boiteuse l’hypothèse d’une prolongation générale. Techniquement, la seule option qui tient la route si l’on décide de garder le nucléaire plus longtemps, c’est de prolonger de 20 ans et non de 10, Doel 4 et Tihange 3.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs