Accueil Économie

Design: le fauteuil de la controverse de Gio Ponti

Alors que le Salon du meuble de Milan vient d’ouvrir ses portes, la guerre est déclarée entre Molteni et Cassina, deux des plus grands éditeurs italiens

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

En cause : le «fauteuil 811» dessiné par Gio Ponti pour sa maison de Milan en 1953, dont les droits ont été rachetés par Molteni en 2010 aux héritiers du designer et architecte italien.

Par voie de communiqué, la compagnie s’est dite « surprise de découvrir une campagne de publicité qui clame que le fauteuil 811 est l’original dessiné par Gio Ponti et Cassina ». Molteni assure que le modèle en question, rebaptisé « D.156.3 », a été dessiné par Gio Ponti et fait désormais l’objet d’une licence développée en partenariat avec les héritiers.

Se revendiquant comme la seule à pouvoir utiliser le design de Ponti, la firme a saisi les autorités judiciaires pour préserver ses droits. En attendant que les poursuites se concrétisent, le fauteuil de la controverse trône toujours sur le stand de Cassina à Milan…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs