Accueil Opinions

C’est vous qui le dites: «Un Cannabis Social club? Pitoyable!»

Cette idée de George-Louis Bouchez fait beaucoup réagir : pour ou contre, tout le monde a son avis.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Les faits

Ce jeudi, le conseiller communal montois Georges-Louis Bouchez (MR) dépose une motion afin de créer dans sa ville un « Cannabis social club ». Chacun peut confier au « club » la gestion de sa plante de cannabis, moyennant des frais, tout cela en lien avec les pouvoirs publics.

Le but ? Que l’État ait une certaine maîtrise sur la consommation de cannabis, garantir la qualité du produit dans un souci de santé publique et éviter que les jeunes ne doivent s’approvisionner auprès d’organisations mafieuses.

Ce que vous en dites

Sur la légalisation du cannabis, les avis divergent depuis des années. Les internautes ne semblent pas non plus être d’accord sur cette proposition de Georges-Louis Bouchez (MR).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par De Bilde Jacques, vendredi 7 avril 2017, 8:32

    "Je légaliserai le cannabis et j’encadrerai sa distribution. Il faut tuer les trafics à la source et protéger nos citoyens des pratiques des dealers. J’utiliserai les 568 millions d’euros annuels utilisés pour la répression à des fins de prévention et d’information sur les risques associés à cette consommation. Plus que jamais, la prévention doit être au coeur de notre politique de santé publique". Projet de Benoit Hamon qui me paraît tout à fait cohérent et dont il faudrait peut être s'/inspirer en Belgique.

  • Posté par Pavoine Jean-Martin, jeudi 6 avril 2017, 18:26

    On en apprend des choses en lisant cet article: que l'on pouvait avoir des overdoses de cannabis, que les jeunes s'effondraient sous les coups de la drogue. Alors, deux choses: la consommation quotidienne de cannabis, que ce soit dans un 'club' ou ailleurs semble affecter considérablement le développement du cerveau humain lors de l'adolescence, par exemple au niveau des mécanismes inhibiteurs utiles dans la discrimination du réel et du phantasme. Effectuer un contrôle à ce niveau est quelque part illusoire, mais cela peut s'avérer mieux que rien. Par contre, pour les adultes, il s'agit encore une fois d'une totale hypocrisie. Laissez les adultes libres de choisir une voie alternative à l'alcool en tant que drogue sociale me semble une excellente idée. L'alcool, lui fait un nombre bien plus important de décès et de vie gâchées que toutes les autres drogues réunies. Et la voiture, toujours en vente libre, encore plus de morts et est de plus dangereuse pour les autres. C'est en cela que je parle d'hypocrisie.

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs