Accueil Sports Tennis Coupe Davis - Fed Cup

Panatta: «Avec Goffin, c’est déjà 2-0 pour la Belgique»

La Belgique est aux portes d’une deuxième demi-finale de Coupe Davis en trois ans. Figure emblématique du tennis transalpin, Adriano Panatta, 67 ans, évalue les forces en présence : avantage à Goffin et consorts.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Viveur, provocateur, irrévérencieux même, Adriano Panatta a marqué le tennis italien. Il est le tennis italien. Une légende. Avec son coup droit dévastateur et son jeu de volée imprévisible et délicat. Le Romain ressent toujours une passion particulière pour cette Coupe Davis qu’il a remportée le 18 décembre 1976 à Santiago du Chili, avec l’actuel capitaine azzurro, Corrado Barazzutti, et Paolo Bertolucci. 1976, un millésime inoubliable, unique même pour le champion et la petite balle jaune au-delà des Alpes. Entre le 30 mai et le 13 juin de cette année-là, il s’adjuge les internationaux d’Italie et Roland Garros. Le dernier titre en grand chelem d’un joueur italien. Six mois plus tard, l’homme aux Superga soulève le Saladier d’argent, vêtu d’un polo rouge pour faire un pied de nez au dictateur sud-américain, Pinochet. Atypique et romantique, Panatta avoue qu’il ne sait plus où il a rangé ses trophées de Rome et Paris.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Coupe Davis - Fed Cup

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs