Accueil Belgique Politique

Reynders après les frappes en Syrie: «La vraie solution est politique, pas militaire»

Le ministre belge des Affaires étrangères juge la frappe américaine en Syrie « compréhensible et pas surprenante ». Mais il appelle tous les acteurs, dont l’Union européenne, à chercher une solution politique.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 3 min

La frappe américaine en Syrie est «  compréhensible et pas surprenante  », selon le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders (MR). Compréhensible «  parce qu’il y a eu plusieurs attaques chimiques en Syrie, plusieurs commises par le régime de Barchar el-Assad, et qu’il y a eu blocage aux Nations Unies, même sur la demande d’enquête, alors qu’il faudrait pouvoir prendre des sanctions pusiqu’il s’agit ici de crime contre l’humanité  ». Pas surprenante, parce qu’«  on connaît la nouvelle politique annoncée à Washington et que les Américains avaient dit qu’ils n’excluaient pas de démarche unilatérale  ».

Mais au-delà de ce constat, le ministre plaide pour une «  solution politique  ». Avec tous les acteurs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par stals jean, vendredi 7 avril 2017, 17:43

    Non seulement le commentaire de M Gillard ci dessous est pertinent et juste, mais c'est depuis 60 ans que les groupes pétroliers ont mis tous ces Etats islamiques à feu et à sang. Bien sur que les fanatiques religieux on profité un max des conflits militaires qui n'existent qu'a cause du Pétrole et du Gaz et rien d'autres. Daesh pourrait être neutralisé en quelques jour et à tout jamais, mais ça même les pantins de l'ONU ne cracheront pas le morceau.. Reynders non plus n'a bien garde de dire publiquement qu 'Assad le Bouchers syrien pourrait lui aussi être balayé en quelques jours si les compagnies pétrolières et gazières, américaines, russes, arabes anglaises et françaises le décidaient. Ce n'est pas Reynders qui va avouer, que la Dictature absolue et mondialisée de l'Actionnariat est maitre du monde, que face à cette Dictature la, un Assad ne pèse pas plus sur l'échiquier des conflits liés au gaz et au pétrole qu'un caniche de cirque. Aucune solutions pour les crimes commis en permanence contre l'Humanité n'est politique, politique pris au sens étymologique du terme. Les seules et uniques solutions possibles pour établir une planète viable, une paix durable entre les peuples, entre les nations, entres les citoyens du Monde ne peuvent venir que des multinationales du gaz et du pétrole d'abord. N'oublions jamais au grand jamais que sans les patrons allemands des multinationales de l'époque, Adolphe Hitler n'aurait tous simplement jamais existé. Ne comptons surtout pas sur tous les Poutines du monde, sur tous les Trump du monde pour nous mettre au parfum...

  • Posté par ¨Patrick JM Gillard, vendredi 7 avril 2017, 14:20

    Reynders prend déjà position. Mais QUELLES SONT LES PREUVES? Les armes chimiques et bactériologiques de Saddam H étaient aussi certaines...et les américains n'ont absolument rien trouvé après avoir mis le Moyen-Orient à feu et à sang (avec tous les résultats actuels). Les manipulations sont toujours totales quand il s'agit de guerre et de favoriser les puissants lobbys des marchands et fabricants d'armes. A quand une enquête indépendante pour certifier les culpabilités? A l'heure où El-Assad commencait à bénéficier d'une image un peu moins négative, quel intérêt aurait-il à se remettre le monde entier à dos? Qule est le rôle de l'Arabie saoudite et d'autres acteurs proches, Russie et Turquie comprises....

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs