Accueil Société

Faut-il aller à la côte d’Opale ou à la côte belge?

La comparaison n’est pas simple entre les deux côtes qui se partagent la mer du Nord. Animation, gastronomie ou accessibilité, chacune a ses avantages.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 3 min

S’il y a bien un élément commun entre la côte d’Opale et la côte belge, c’est bien l’odeur. L’air iodé et souvent venteux : il n’y a pas de doute, on est à la mer. Ca, et les châteaux de sable…

Mais la comparaison semble s’arrêter là. En effet, les deux côtes, pourtant pas si éloignées, partagent peu de caractéristiques.

D’un côté (belge) : les terrasses bondées, les cuistax qui déboulent sur la digue. Les boutiques de vêtements, les snacks, les glaciers et crêperies sont à tous les coins de rues et présents en masse. Et puis, face à la mer, un mur de verre et de béton, quasi ininterrompu entre Knokke et La Panne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par D'haeyere Vincent, samedi 8 avril 2017, 18:37

    Les charmes de la Zeelande hors période scolaire hollandaise sont aussi à recommender...

  • Posté par Druart Philippe, samedi 8 avril 2017, 15:47

    Cet article affligeant est ce qu'on appelle un marronnier. "Un marronnier en journalisme est un article ou un reportage d'information de faible importance meublant une période creuse, consacré à un événement récurrent et prévisible. Les sujets « débattus » dans un marronnier sont souvent simplistes, parfois mièvres. (...) Parmi les marronniers les plus célèbres, on peut citer les articles concernant les soldes, le marché de l'immobilier, les départs en vacances, la rentrée scolaire, les fêtes de fin d’année, la météo ou encore les embouteillages." (Wikipedia) ... et en l'occurrence ici, "Côte belge ou Côte d'Opale?" Que chacun aille où bon lui semble après tout.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, samedi 8 avril 2017, 12:42

    Sans hésitation, la Côte d'Opale ou une plage normande, loin de cette côte flamande défigurée par d'affreux immeubles donnant de l'ombre toute la journée à une digue jalonnée d'étrons canins.

  • Posté par Delvaux Joelle, samedi 8 avril 2017, 10:35

    @jean luc vanhoeck +1

  • Posté par Delvaux Joelle, samedi 8 avril 2017, 10:34

    Sans oublier la baie de somme pas très loin non plus

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs