Accueil Société

Numéros Inami, c’est reparti pour un tour!

Comme en 2014, les doyens des facultés de médecine menacent de ne pas donner un numéro à tous les étudiants. Alors que Maggie De Block propose un accord, Jean-Claude Marcourt estime qu’il ne peut pas sacrifier la santé des francophones.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 4 min

L es universités ne prendront aucune décision concernant les dernières attestations disponibles avant la signature du protocole d’accord. Elles espèrent ne pas devoir recourir au lissage… » Il a suffi de cette petite phrase, insérée fin de semaine dernière dans un communiqué des doyens de facultés de médecine, pour relancer la polémique. Comme l’année à cette époque, les étudiants en médecine et dentisterie ne sont pas assurés d’obtenir leur numéro Inami, ce fameux sésame qui donne accès à la formation de spécialiste ou de généraliste et, in fine, à l’exercice du métier.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs