Accueil Société Régions Brabant wallon

Deux ans d’embarras à prévoir à Limal

Un chantier de 4,8 millions d’euros doit débuter le 18 avril. Les habitants de Rixensart seront surtout gênés en 2018.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 3 min

C’est un chantier qualifié de colossal par la Ville de Wavre. Il est vrai qu’il va concerner, pendant deux ans, trois axes fortement fréquentés de Limal, à savoir l’avenue Joséphine Rauscent, l’avenue de Merode et la rue de l’Étoile menant à la sortie Bierges de l’autoroute E411.

Selon une étude réalisée en mars 2013 dans le cadre du plan de sécurité routière de la ville de Wavre, ce sont 6.800 véhicules qui ont été comptabilisés sur la partie basse de l’avenue Joséphine Rauscent, seulement 4.800 sur sa partie hausse, mais tout de même 13.400 véhicules par jour entre la station Q8 et le rond-point du Point du Jour. Avec des files qui, le matin, commencent déjà au VillagExpo. C’est écrire que cela va créer quelque peu l’embarras dans le quartier.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Brabant wallon

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs