Accueil Sports Tennis Coupe Davis - Fed Cup

Et dire que Van Herck l’avait prédit...

29 novembre 2015. L’équipe belge entre dans la salle de presse du Flanders Expo de Gand. Les mines sont défaites, trahissant cette impression d’avoir vu filer un moment unique dans une vie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La Belgique s’est invitée au bal des grandes nations au fil d’un parcours historique. Et donc, unique. Tout le monde le pense, se disant qu’il faudra attendre longtemps pour revoir un tel exploit s’écrire en noir-jaune-rouge. Tout le monde ? Non. Un irréductible, indéfectible optimiste, résiste : Johan Van Herck. « Si on continue à travailler comme ça, je ne vois pas ce qui pourrait nous empêcher de revivre ça dans une période pas si longue », lance le capitaine. Et s’il avait vu juste, lui qui se montre souvent incapable de se contenter du « bien », voire du « très bien », chassant constamment l’excellence ? Si l’épopée 2017 n’a pas (encore) atteint l’apothéose, elle est sans doute encore plus belle, avec un authentique exploit forgé en Allemagne, les Belges y déjouant tous les pronostics, ce à quoi ils n’avaient pas été contraints il y a deux ans. La « petite » Belgique est de retour dans le dernier carré. Deux demi-finales lors des trois dernières éditions, comme la Grande-Bretagne, la France, l’Argentine et… l’Australie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Coupe Davis - Fed Cup

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs