Accueil Monde

Nigeria: huit civils et cinq soldats tués lors de nouvelles attaques de Boko Haram

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Les islamistes de Boko Haram ont tué au cours du week-end huit civils et cinq soldats dans deux attaques distinctes dans le nord-est du Nigeria, a-t-on appris dimanche de sources concordantes.

Samedi, neuf personnes parties de Maiduguri, capitale de l’Etat du Borno, pour ramasser du bois de chauffe à une dizaine de kilomètres ont été arrêtées près du village de Kayamla par un groupe de combattants qui ont tué huit d’entre elles, une seule ayant réussi à s’échapper, selon des habitants. L’homme qui a réussi à s’échapper a prévenu les habitants du village voisin de Molai, qui sont venus ramasser les dépouilles pour les enterrer, a déclaré un citoyen.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs