Accueil Monde France

Benoît Hamon reconnaît que «ce n’est pas une campagne facile»

Invité sur RTL ce lundi, le candidat de la gauche a commenté la percée de Jean-Luc Mélenchon dans les sondages.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

À moins de deux semaines du premier tour, le candidat socialiste est passé sous la barre des 10 % d’intentions de vote, le plaçant ainsi derrière son concurrent Jean-Luc Mélenchon (18 %). Invité sur le plateau de la radio RTL ce lundi, Benoît Hamon a expliqué cette situation par le poids du quinquennat de François Hollande. «  Ce n’est pas une campagne facile je le reconnais (…) parce qu’il y a le bilan d’un quinquennat  », souligne le candidat de la gauche avant d’ajouter : «  Incontestablement, ça pèse  ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs