Accueil Culture Livres

«Forcément des monstres»

« Forçats » dessine le bagne de Cayenne, au plus près de l’horreur vécue par Eugène Dieudonné, injustement condamné aux travaux forcés

Article réservé aux abonnés
Chef du service Culture Temps de lecture: 3 min

Patrice Perna et Fabien Bedouel, les auteurs remarqués de Kersten : médecin d’Himmler, aiment porter la plume dans les recoins les plus sombres de l’histoire de l’humanité. Avec Forçats, Dans l’enfer du bagne, ils s’emparent du destin d’Eugène Dieudonné, un anarchiste condamné aux travaux forcés à perpétuité et déporté à Cayenne. La justice française le soupçonnait, à tort, d’avoir participé au braquage de la Société générale en 1912, avec la bande à Bonnot. Il sera libéré grâce à l’intervention du grand reporter Albert Londres et racontera son histoire vraie dans Vie des forçats. Perna et Bedouel nous disent comment ils ont mis l’horreur du bagne en images.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs