Accueil Économie

La frappe américaine aurait détruit 20% des capacités aériennes syriennes

C’est ce qu’a affirmé le Pentagone ce lundi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La frappe américaine sur une base aérienne syrienne la semaine dernière a détruit «20% des appareils opérationnels» du régime de Bachar al-Assad, a déclaré lundi le secrétaire américain à la Défense Jim Mattis.

«Le gouvernement syrien serait mal avisé d’utiliser des armes chimiques à nouveau», a ajouté le chef du Pentagone dans un communiqué.

Les Etats-Unis ont frappé dans la nuit de jeudi à vendredi avec 59 missiles Tomahawk la base aérienne de d’Al-Chaayrate, dans la province centrale de Homs.

La frappe américaine répondait à une attaque chimique présumée du régime deux jours avant sur la localité de Khan Cheikhoun (nord-ouest), qui avait fait 87 morts.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs