Accueil Monde

Voyage en avion: payer sa consommation de CO2 en euros, une idée qui fait du chemin

La compensation des émissions des voyages en avion ne décolle pas. Mais ses partisans ne désarment pas pour autant. On peut désormais compenser ses voyages en voiture et les émissions de sa maison.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Elle est venue, la saison des voyages. Mais on le sait : prendre l’avion émet une grande quantité de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique. Et voyager en avion sur de courtes distances ou avec des escales est encore plus contestable sur le plan environnemental : le décollage et l’atterrissage sont particulièrement gourmands en carburant. S’il est souvent difficile de faire un long voyage autrement qu’en avion, pour un city trip les choses sont différentes. Des alternatives existent et elles méritent d’être privilégiées : voyager moins souvent pour plus longtemps, emprunter le train, l’autocar, la voiture partagée…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs