Accueil Techno

Les objets connectés pour sportifs pètent la forme

Les bracelets d’activités se vendent en quantités sans cesse croissantes, à une époque où l’autoévalution des performances physiques gagne en popularité. Gare aux effets pervers.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 7 min

Dans moins de cinquante jours, plusieurs milliers de joggeurs fouleront le bitume bruxellois, à l’occasion des 20 km de Bruxelles. On les croise en rues, focalisés sur leur entraînement et sur... leur bracelet connecté. Celui-ci leur indique tous les paramètres de leurs performances physiques : fréquence cardiaque, vitesse, nombre de pas, distance parcourue... Au même titre que les montres intelligentes et les applications sportives pour smartphones, ces objets connectés connaissent un succès croissant auprès du grand public qui se bouge.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Techno

Jouer moins pour polluer moins

Avec des machines toujours plus puissantes, des jeux toujours plus réalistes et l’arrivée du streaming, l’impact de la consommation de jeu vidéo sur la consommation d’énergie et sur le climat ne cesse d’augmenter.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs