Accueil Société Régions Bruxelles

Des chauffeurs Uber en infraction à Bruxelles

Certains chauffeurs UberX ont obtenu leur licence en Wallonie ou en Flandre. S’ils ont le droit d’acheminer leur passager jusqu’en Région bruxelloise, ces derniers ne peuvent, par contre, pas accepter de nouvelle course dans les rues de la capitale… Des infractions sont constatées sur le terrain.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

C’est la Febet, la fédération belge des taxis, qui le dit : sur 700 chauffeurs UberX actifs uniquement en Région de Bruxelles-Capitale, 200 seulement disposeraient d’une licence délivrée par les autorités bruxelloises. Le solde aurait obtenu le droit d’exercer l’activité de transports de personnes en Flandre et en Wallonie. Où le cadre légal en vigueur est moins strict.

Que répond la société qui les « emploie » ? Sans confirmer ou infirmer les chiffres avancés, Uber nie toute orchestration à ce niveau. « Sur base d’un jugement de la cour constitutionnel datant de 2012, les chauffeurs propriétaires d’une licence de voitures avec chauffeur wallonne ou flamande sont dans leur droit d’offrir leur service à Bruxelles », explique un porte-parole de l’entreprise.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par DEGENEFFE TONY, mardi 26 septembre 2017, 2:17

    Ah oui , sans oublier certains élus P$ propriétaire de flotte de taxi (St Josse), et autres assimilés, dont les forces de police communale procèdent à des contrôles zélés de chauffeurs uber, y inclus surtout le volet social qui n'est même pas de leur ressort ...

  • Posté par DEGENEFFE TONY, mardi 26 septembre 2017, 2:08

    Quelle bonne blague que celle là ! D'une part si il n'y avait tant de problèmes avec les chauffeurs de taxis accrédités par la région bruxelloise, Uber n'existerait même pas, or les licences de taxis sont délivrées à n'importe qui ... à des personnes qui n'ont absolument pas les capacités d'adaptation à la clientèle qu'ils doivent véhiculer. Pensez donc porter plainte, même pour des faits sérieux (agression verbale/intimidation) , votre dossier sera indéfiniment remis au bas de la pile, surtout si il peut y avoir la moindre suspicion raciale/religieuse !! A côté de cela, à Anvers, le problème n'existe même pas, mais les belles âmes multiculturalistes de Bruxelles vous dirons que c'est parce que le "fürher" de la maison communale d'Anvers pratique la discrimination à l'embauche, .... mais les résultats positifs qui bénéficient aux usagers sont bien là !

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs