Accueil Culture Musiques

Eric Legnini: «Je me suis fait plaisir en façonnant un son soul»

Le pianiste belge a composé, produit et joué cet album d’hommage au son jazz soul des 70’s. Il n’y a pas joué une note de piano. Mais surtout du clavier Fender Rhodes.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 6 min

Chemise ou sweat-shirt noir, baskets rouges, sourire permanent. C’est Eric Legnini. Le pianiste belge est heureux. Parce qu’il peut parler de son dernier-né, un album baptisé Waxx Up, dont il est très fier – et il peut l’être. Il l’a produit complètement, en toute liberté, il a tout composé, il y joue des claviers – Fender Rhodes, Farfisa, Clavinet, mais pas de piano –, il a fait appel à des chanteurs aussi cotés que Michelle Willis, Yael Naim, Charles X, Mathieu Boogaerts, la Belge Anaëlle Potdevin, Hugh Coltman, Natalie Williams.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs