Accueil Monde Union européenne

Migrants: Frontex accusée de vouloir «discréditer» l’action des ONG

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

L’ONG espagnole Pro-Activa Open Arms, qui depuis 2016 participe à des sauvetages de migrants en Méditerranée, a accusé mercredi l’agence européenne des frontières Frontex de vouloir «discréditer l’action des ONG» pour couper leur financement.

«Ils cherchent à dire que nous appuyons le trafic des clandestins ou les trafiquants eux-mêmes, comme le dit aussi la justice italienne», a déclaré Riccardo Gatti, chef de mission de Pro-Activa en Méditerranée. «Les déclarations de Frontex, et aussi d’autorités politiques, ont pour but de discréditer notre action pour que cela se traduise par une baisse de la confiance de nos donateurs», a-t-il ajouté.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs