Accueil Belgique Politique

Patronat et syndicats relancent les discussions sur le droit de grève

Barrages routiers, accès aux entreprises… Faut-il mieux codifier l’exercice du droit de grève ? Patrons et syndicats avaient échoué à s’entendre au printemps 2016. Ils ont écrit au Premier ministre. Pour lui signifier que les négociations reprendront après Pâques.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Anémique, la concertation sociale n’est pas morte. Patrons et syndicats ont bien envie de tenter de s’entendre sur un sujet qui les sépare radicalement en principe : le droit de grève. Bernard Gilliot, président de la FEB, a évoqué le sujet mercredi matin à la RTBf. Il nous revient que les interlocuteurs sociaux ont en effet adressé un courrier au Premier ministre, Charles Michel, il y a une quinzaine de jours, où ils font part concrètement de leur volonté de relancer les négociations à ce sujet au sein du Groupe des dix, haut lieu de la concertation sociale à la belge.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Heunders Bernard, jeudi 13 avril 2017, 17:20

    Service minimum dans les transports ? Vous rappelez-vous le train (1400 voyageurs au départ) auxquels se sont ajoutés 600 autres ? Des voyageurs l'ont bloqué en rase campagne dans l'intention de crier : Nous ne sommes pas du bétail ! Voilà le "service minimum"...

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs