Accueil Sports

Ils ont été numéros 1: Justine, Kim, Jean-Mi et les autres

Avant les Diables rouges, d’autres sportifs ont connu l’ivresse des sommets.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 3 min

Répertorier, classer, hiérarchiser. De tout temps, le sport a été une affaire de chiffres. Mais l’affinage de la statistique, dont les « rankings » sont une résultante, est une affaire récente, qui a émergé sous les coups de butoir américains, où elle est élevée au rang de vérité.

Dans l’histoire du sport belge, certains, nés trop tôt, ont échappé à la classification sans que l’on puisse contester leur place de nº 1 à l’époque où ils dominaient leurs pairs ou battaient des records. Merckx, Van Looy, Van Steenbergen, Roelants, Puttemans, Deburghgraeve, Everts, Berghmans, Vandecaveye, Werbrouck et tant d’autres ont, à un moment donné, été sur le toit de leur monde.

Mais depuis que les classements sont entrés dans les mœurs, ils sont moins d’une dizaine à avoir connu le sort qui attend les Diables rouges ce mardi soir en cas de victoire face à Israël.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs