Accueil Monde

Trump refuse de se prononcer sur le lancement de la «mère de toutes les bombes»

Ce jeudi, l’armée américaine a lancé sa plus puissante bombe non-nucléaire contre Daesh.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Les Etats-Unis ont largué jeudi contre le groupe Etat islamique en Afghanistan la plus puissante bombe non-nucléaire qu’ils aient jamais employée, surnommée la «  mère de toutes les bombes », selon un porte-parole du Pentagone.

La frappe avec la bombe GBU-43 de plus de 10.000 kilos, a visé à environ 16h30 (heure belge) une «  série de grottes  » dans la province de Nangarhar (est de l’Afghanistan), où un soldat américain a été tué dans une opération le week-end dernier contre les djihadistes, selon Adam Stump, un porte-parole du Pentagone.

La bombe est dénommée MOAB (Massive Ordnance Air Blast) : bombe à effet de souffle massif.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Bihin Jean-Paul, vendredi 14 avril 2017, 6:44

    ...silence gêné de tous ceux qui sont partagés entre "c'est bien fait pour eux" et "mais où va-t-il donc s'arrêter ? "

  • Posté par Hubin Olivier, vendredi 14 avril 2017, 0:59

    C'est vrai qu'en bombasses, il s'y connaît le Trump...

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs