Accueil Monde

Trump interdit le transfert d’argent public aux cliniques pratiquant l’avortement

Pour l’opposition démocrate, il s’agit «d’un nouvel épisode de la guerre menée par les Républicains contre les femmes».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le président américain Donald Trump a promulgué une loi abrogeant une directive de l’ère-Obama destinée à sanctuariser les financements publics des cliniques du planning familial.

Il y a deux semaines, le Congrès, à majorité républicaine, avait déjà abrogé la directive, déclenchant la colère des démocrates et de nombreuses associations de défense de l’avortement. La Chambre des représentants avait approuvé le texte en février.

Aux Etats-Unis, les fonds publics ne peuvent permettre de subventionner les avortements. Mais les cliniques comme celles du réseau «Planned Parenthood», dont beaucoup pratiquent des IVG, peuvent recevoir des fonds en remboursement d’autres soins de santé, comme des dépistages ou la contraception.

Cette mesure permet donc aux Etats d’interdire le transfert d’argent public à tout clinique qui pratiquerait des avortements.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs