Accueil Monde

«La mère de toutes les bombes» a tué 36 combattants de Daesh en Afghanistan

Selon les autorités afghanes, la bombe lâchée par les Etats-Unis a détruit un réseau de tunnels utilisés par le groupe terroriste.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La plus puissante bombe américaine non-nucléaire, larguée jeudi dans l’est de l’Afghanistan, a détruit un réseau de tunnels utilisés par le groupe djihadiste Etat islamique (EI) et tué au moins 36 de ses combattants, a indiqué vendredi le gouvernement afghan qui écarte toute victime civile.

«  A la suite du bombardement, des repaires stratégiques de Daesh (acronyme arabe pour l’EI) et un complexe profond de tunnels ont été détruits. Trente-six combattants de l’EI tués  », a indiqué le ministère de la Défense dans un communiqué.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs