Accueil

Le ginkgo, un arbre potentiellement immortel menacé d’extinction

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Ginkgo biloba : la saveur exotique de son nom latin nous emmène dans les montagnes Tianmushan du sud-est de la Chine. Si l’espèce demeure cultivée, sa version sauvage a pratiquement disparu, emportant avec elle des pages du livre de l’histoire de la planète. Il s’agit en effet de l’unique représentante contemporaine de la famille ginkgophyta, la plus ancienne famille d’arbres connue. Il y a 270 millions d’années, ses ancêtres exposaient déjà leurs feuilles au soleil. Ils ont donc vécu l’avènement des dinosaures et leur disparition. Après avoir survécu aux pires cataclysmes, cette famille est aujourd’hui menacée d’extinction. Et pourtant, hormis l’homme, on ne lui connaît aucun prédateur naturel ni aucun parasite ou maladie. Un exemplaire âgé de 1.250 ans trône ainsi dans le jardin botanique de l’université japonaise de Tohoku.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs