La morille pousse enfin en Brabant. Avec Arnaud de Merode et ses associés, elle est en passe de devenir un produit phare de la Wallonie.
État fédéral oblige, les Régions et leurs habitants ne peuvent s’empêcher de comparer l’avancée de la campagne de vaccination et, à chaque fois ou presque depuis le début, c’est Bruxelles qui perd.
d-20210413-GM68KF 2021-04-12 18_27_00
Pendant trois jours à partir du 20 avril, les jeunes de 13 à 35 ans de la Fédération Wallonie-Bruxelles pourront prendre part à plus de 240 activités organisées par le BIJ.
B9726564808Z.1_20210328150750_000+GUEHRS5NH.1-0
Vaccin
Ce qui attire de nombreux néerlandophones à Daverdisse, c’est le calme, la nature, les paysages...
Suliman, 26 ans, steward chez Brussels Airlines et au chômage technique depuis le début de la pandémie, est ravi d’avoir trouvé un job temporaire où il se sent utile. © Hatim Kaghat.
10920679-009
Imaginé en 2012, le projet du golf d’Arlon sera fonctionnel fin 2023.
Pfizer
d-20210407-GM3DQQ 2021-04-07 15_18_05
Après l’accident de mercredi, les bâtisseurs ont donné des gages de sécurité à la justice et au Contrôle du bien-être.
Voyages
VaciinPhotoN
Yves Van Laethem
Le choix de la rédaction
  1. Le noyau dur du collectif Wallonie Horeca est bien déterminé à accueillir ses clients dès le 1er mai, malgré les mesures sanitaires décidées par le Comité de concernation.

    Mesures anti-covid: comment Liège est devenue le bastion des insurgés de l’horeca

  2. d-20201027-GJMJ6E 2021-03-28 19_46_34

    Maisons de repos: l’impact bénéfique de la vaccination enfin mesuré

  3. Ce qui attire de nombreux néerlandophones à Daverdisse, c’est le calme, la nature, les paysages...

    Quand l’Ardenne se met au flamand

La chronique
  • La chronique Carta Academica: Démocratie et covid: la (dés)union fait la force

    Lors de la première phase du confinement, la dimension collective et rassembleuse des propos de la Première Ministre Sophie Wilmès a été saluée, en contraste avec la rhétorique guerrière maniée par Emmanuel Macron. Depuis octobre 2020, le nouveau gouvernement De Croo a repris à son compte ce credo fédérateur. Sur les réseaux sociaux, sur les sites officiels, sur les ondes, à l’écran, la campagne 1 équipe pour 11.000.000 s’est déclinée dans toutes les langues nationales. Mais après 13 mois de gestion de la crise covid, la Belgique se fissure. Retour sur l’histoire de cette (dés)union.

    1 équipe pour 37 arrêtés ministériels

    Aux antipodes des discours officiels qui misent sur la collaboration entre l’État et les citoyen.ne.s, la gestion du covid s’accompagne d’une approche de plus en plus répressive. D’abord, les...

    Lire la suite

  • La guerre des chefs, ce luxe impayable

    Que reste-t-il, dix jours plus tard, du « sofagate » ? Cette guerre des chefs, exposée cruellement au grand jour, est désastreuse pour l’image de l’Union européenne, et pas qu’aux yeux d’Erdogan et des féministes. Au cours des dix derniers jours, elle a en effet donné le sentiment aux citoyens européens que les patrons de l’UE perdaient une partie de leur énergie et de leur temps à s’observer, à se disputer et à tracer les frontières entre leurs deux fonctions. Exagéré ? Il faudra le prouver car vu du canapé, désormais...

    Lire la suite