Accueil Monde

Daesh dément avoir perdu des hommes dans le bombardement américain en Afghanistan

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le groupe Etat islamique (EI) a démenti vendredi via son organe de propagande Amaq avoir subi des pertes dans le bombardement américain de jeudi dans l’est de l’Afghanistan, qui a tué au moins 36 jihadistes selon les autorités afghanes.

«Une source de sécurité a démenti auprès de l’agence Amaq tout mort ou blessé dans la frappe américaine d’hier à Nangarhar», a indiqué Amaq, en faisant référence au largage d’une bombe à effet de souffle massif (MOAB) GBU-43/B, surnommée par Washington la «mère de toutes les bombes».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs