Accueil Sports Football Football à l'étranger

Le président d’un club de football suspendu à vie pour avoir «pincé les fesses» d’un arbitre (vidéo)

L’homme a affirmé qu’il souhaitait simplement « remonter le moral » de l’arbitre-assistant, après un penalty sévère à l’encontre du Club sxafien, lors du championnat de Tunisie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Main lourde. Le président du Club sfaxien (CSS) Moncef Khemakhem, qui s’était vanté d’avoir « pincé à deux reprises les fesses » d’un arbitre-assistant lors d’un match du championnat tunisien, a été « suspendu à vie de toute activité dans le football », a-t-on appris vendredi auprès de la Fédération (FTF).

« Nous avons décidé d’obtenir nos droits avec nos dents et nos doigts », s’était d’ailleurs vanté le dirigeant le 1er mars lors de son intervention sur la chaîne publique Wataniya le soir même d’un match émaillé d’incidents et finalement remporté 3-2 à l’issue d’un scénario rocambolesque par son club contre l’Etoile du Sahel (ESS).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs