Accueil Culture Livres

«J’avais peur du monde des adultes»

Après un remarqué « Les Frères Sisters », le Canadien Patrick deWitt propose un roman mordant, décalé et intemporel sur la place de l’homme aujourd’hui.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Bien qu’originaire de Vancouver, Patrick Dewitt vit à Portland (Oregon) et se réjouit de son séjour promotionnel parisien dont il profite pour quitter temporairement un pays qui lui fout les boules depuis l’arrivée du nouveau locataire à la Maison-Blanche. Avec Heurs et malheurs du sous-majordome Minor, l’auteur signe un roman initiatique autour du jeune Lucy Minor. Un jeune homme qui quitte son village natal pour devenir majordome dans une bastille genre château des Carpates. Ce conte acide, qui ne contient aucun élément temporel ni géographique, est juste un petit bonbon qui pique et qui mord grâce à un regard cruel, lucide et singulier sur la nature humaine et ses travers. Un récit classique, au sens noble du terme.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs