Accueil Culture Livres

Un prix Laure Nobels en demi-teinte

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Chaque année, le prix Laure Nobels met en avant le travail d’un jeune auteur belge francophone. Cette année, son choix s’est porté sur A la ferveur de nos nuits, roman introspectif sur les luttes internes d’une artiste en devenir.

Lorsque leur fille, jeune auteure, décède dans des conditions tragiques en 2012, Isabelle et Claude Nobels-Blockmans décident d’investir dans la promotion de jeunes talents littéraires en créant un prix à son nom. Les premières œuvres qu’ils publient sont celles de Laure : un roman, Tommy, et trois nouvelles. Depuis, le prix récompense un manuscrit par an à l’occasion de la Foire du livre de Bruxelles. Les années paires, il s’agit d’un auteur âgé de 15 à 19 ans et, les années impaires, de 20 à 24 ans. Une fois sélectionné, le jeune talent se voit offrir les frais d’édition, de diffusion et de promotion de son œuvre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs