Accueil Société Régions Bruxelles

Deux Bruxelloises ont fondé une droguerie bio et en vrac

Alma Sana propose des ateliers de fabrication de produits naturels. Ils sont l’occasion de parler d’économie circulaire et de réduction des déchets.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Essayer de changer les habitudes de consommation à travers des ateliers créatifs ? C’est le pari qu’ont fait Candice Enderlé et Nastassia Godeaux, fondatrices d’Alma Sana. Derrière ce nom aux accents latins (qui signifie « âme saine ») se cache un concept simple : apprendre à fabriquer soi-même ses produits d’entretien et ses cosmétiques à partir d’ingrédients naturels.

« J’en avais marre d’avoir mille flacons avec des étiquettes de toutes les couleurs dans lesquels on ne sait même pas ce qu’il y a vraiment dedans », confie Candice Enderlé qui utilise ses propres produits depuis longtemps. La jeune femme de 35 ans est architecte d’intérieur de formation. Elle a beaucoup voyagé, notamment en Espagne, où elle a étudié et vécu pendant sept ans.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs