Accueil Opinions Éditos

Le costume «XXL» d’Erdogan…

Depuis qu’il a été élu président en 2014, Erdogan n’a eu de cesse de modeler la Constitution pour y ancrer ses ambitions. Le costume était bien trop petit pour lui…

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint et chef du service Monde Temps de lecture: 3 min

Le soir même du référendum, le président turc Recep Tayyip Erdogan fit deux discours : l’un pour la presse, l’autre pour ses sympathisants. Le premier le vit faire l’apologie du rassemblement de son peuple après une victoire « historique » qui allait lui permettre de poursuivre le chantier des réformes dont le pays a – dit-il – grand besoin. L’autre le vit à l’offensive, évoquant un nouveau référendum pour rétablir la peine de mort, balayant d’un revers de main les 49 % d’électeurs ayant dit « non » à la « poutinisation » de la Turquie, « non » à l’autocratie. On comprend l’embarras – et les réactions très prudentes – des dirigeants européens.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs