Accueil Économie

Survol de Bruxelles: la pression s’accentue sur François Bellot

Tous les regards se tournent vers le ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot, dont le « plan » est attendu après plusieurs semaines de négociations.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Une semaine (à nouveau) tendue se profile dans le dossier du survol de Bruxelles. Un dossier qui demeure dans l’impasse et qui, tous les deux mois, connaît un regain de tension à mesure que s’égrènent les échéances. En l’espèce : le 22 avril, qui sonnera la fin de la trêve initiée par la dernière procédure en conflit d’intérêts lancée, fin février, par la Communauté flamande et qui, en l’absence de compromis, raviverait la menace bruxelloise d’imposer des amendes aux avions ne respectant par les normes de bruit relatives au survol de la capitale.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs