Accueil Culture Cinéma Les sorties cinéma

The last face La fibre humanitaire de Sean Penn: on a du mal

De Sean Penn, avec Charlize Theron, Javier Bardem, Adèle Exarchopoulos, Jean Reno, 131 mn.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

On ne conteste pas la fibre humanitaire de Sean Penn qui n’hésite pas à aller sur le terrain et mouiller sa chemise comme il le fit à Haïti. Mais quand le bad boy du cinéma américain prend la caméra pour montrer les horreurs de la guerre sur le continent africain et y mêle une histoire d’amour guimauve, on a du mal.

A certains moments, on pense à une mascarade tant c’est caricatural. A d’autres, on tombe dans une sorte de clip soigné pour soirée caritative mondaine. Il zoome sur les plaies ouvertes ou use de ralentis sur les larmes d’un enfant noir et la détresse dans les camps de réfugiés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les sorties cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs