Accueil Monde

Référendum en Turquie: Ankara refuse une enquête de l’Union européenne

Le ministre turc des Affaires européennes a appelé ce lundi l’UE à respecter «les processus démocratiques».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La Turquie a rejeté mardi l’appel de l’Union européenne à une enquête sur de présumées irrégularités au référendum sur les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan, l’enjoignant de respecter l’issue du scrutin.

«Une telle déclaration spéculative de la part d’un porte-parole ne peut être acceptée», a déclaré au cours d’une conférence de presse le ministre turc des Affaires européennes, Omer Celik. Il a appelé l’UE à respecter «les processus démocratiques».

L’Union européenne avait plus tôt appelé la Turquie à «ouvrir une enquête transparente» à la suite d’un rapport d’une mission commune d’observateurs de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et du Conseil de l’Europe estimant que le référendum de dimanche remporté de peu par M. Erdogan s’était déroulé dans des conditions inéquitables et ne répondait pas aux critères démocratiques.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs