Accueil Société Régions Bruxelles

Survol de Bruxelles: François Bellot promet du silence pour tous

La vision du ministre de la Mobilité combine les principes de concentration et de dispersion.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Y a-t-il un « plan Bellot » pour résoudre le casse-tête des nuisances liées aux activités de l’aéroport de Zaventem ? Au cabinet du ministre de la Mobilité François Bellot (MR), on ne fait pas de commentaires. Hormis celui-ci : « Le ministre a en effet mis des propositions sur la table. Mais pas de commentaires sur les propositions mêmes, le ministre souhaite continuer la concertation. » Mais c’est une bien étrange atmosphère qui régnait mardi dans les cabinets fédéraux, à la veille du comité de concertation de ce mercredi matin qui doit réunir des mandataires du gouvernement fédéral et des Régions. Etrange, parce que des bribes d’informations ont fini par perler au sujet du travail effectué par le cabinet du ministre, cela alors que – cherchez à qui le crime profite –, cette nouvelle approche prônée par le ministre n’a été présentée qu’en cabinet restreint au gouvernement fédéral MR-N-VA-CD&V-Open VLD.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Jourez Georges, mercredi 19 avril 2017, 10:53

    Quand la rose des vents communautéro-politique décide sur la simple nature des éléments naturels,,, c'est le début de la fin d'un aéroport ou d'une aviation... avec les conséquences sociologue économique que cela engendrera ... Le plus silencieux ne serait-il pas que tout le monde reste dans ses foyers, y compris les politiques et associations en tout genre... Cela coûtera moins et évitera de la pollution en tout genre... Plus d'aéroport(s), plus de bruit, plus d'emploi.... plus (ou moins) de sécurité .... à chacun de prononcer le "s" où bon lui semble....

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs