Accueil Belgique Politique

Débat sur la binationalité: «tu as mal voté», la nouvelle caricature

Après le vote massif des Turcs de l’étranger pour un régime présidentiel, les appels à la fin du système de binationalité se font plus pressants. Mais ils sont également dangereux pour la démocratie.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 2 min

Tu as mal voté, mais bon sang comme tu es mal intégré ! Voici la dernière caricature en date envoyée cette fois aux électeurs turcs de Belgique qui ont décidé de voter pour l’extension des pouvoirs du président Erdogan dans leur pays d’origine.

Voici donc des démocrates revendiqués, à la N-VA et au CD&V, qui se croient souverainement autorisés à désigner le bon vote et le mauvais, sanction à la clé. En voilà une pente glissante. Au hasard. Le vote pour le Front national, en France, que l’on attend significatif la semaine prochaine, va-t-il lui aussi entraîner des appels à la déchéance de nationalité ? On n’entend plus grand monde bouger. Et c’est ce qui donne à ces excommunications un parfum nauséabond et condescendant.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Hubin Olivier, samedi 6 mai 2017, 23:35

    Monsieur Demonty, je vous signale qu'à l'heure actuelle, Madame Le Pen n'a pas encore de sang sur les mains, à l'inverse de Monsieur Erdogan !!! Votre démagogie nauséabonde me stupéfie.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs