Accueil Société

Abattage: la Wallonie imposera l’étourdissement préalable

Consensus au parlement wallon. Il faudra étourdir les animaux avant de les égorger. Même pour des raisons religieuses.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

C’est probablement à l’unanimité que les parlementaires wallons de la commission « environnement » se prononceront, jeudi, pour l’interdiction de l’abattage des animaux sans étourdissement. Au terme d’une matinée d’auditions, mardi à Namur, une « proposition de décret visant la protection des animaux au moment de leur mise à mort » a émergé. Elle est cosignée par les trois principaux partis du parlement, PS, MR et CDH. Ecolo en étudiait encore la substance mardi soir. Mais pourrait également s’y associer.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Coets Jean-jacques, mercredi 19 avril 2017, 13:49

    Pourrait-on rappeler aux représentants de la communauté juive que la liberté de culte telle qu'elle est défendue par notre constitution accorde le libre choix du culte et non la liberté de toutes les pratiques au nom d'une certaine religion. Il arrive fréquemment que des normes légales entrent en conflit avec des normes religieuses. Et dans notre pays c'est la première qui prévaut !

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs