Accueil Monde

Frêle espoir de paix au Yémen

Une guerre civile déchire depuis un an l’un des pays les plus pauvres de la planète, le Yémen. Les rebelles houthis, qui avaient envahi une grande partie du territoire, paraissent décidés à négocier avec les loyalistes soutenus par l’Arabie Saoudite. Alors que les djihadistes profitent du chaos pour s’immiscer dans la donne à leur manière.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Va-t-on vers un dénouement dans la crise – la guerre, plutôt – qui déchire le Yémen depuis plus d’un an ? Cette perspective, longtemps improbable, a pris quelque consistance ces derniers jours, avec l’acceptation par les rebelles houthis d’un plan de l’ONU qui prévoit notamment la mise en œuvre d’une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies destinée à mettre un terme aux hostilités. Il est toutefois prématuré d’annoncer le retour au calme dans ce pays, où le nombre d’acteurs antagonistes – et notamment l’irruption récente de l’Etat islamique sur l’échiquier – rend la situation bien complexe.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Salman Rushdie: un symbole poignardé

Le célèbre écrivain d’origine indienne a subi une agression au couteau à New York. Depuis 33 ans, sa dimension littéraire a été occultée par une vision réductrice d’une œuvre ample et généreuse.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs