Accueil Culture Musiques

Speranza Scappucci, une cheffe au pupitre à Liège

L’Opéra royal de Wallonie a révélé mardi le nom du successeur de Paolo Arrivabeni. Patrick Davin est confirmé dans son poste de premier chef invité.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Une femme, Speranza Scappucci, succède à Paolo Arrivabeni en tant que cheffe principale attitrée de l’ORW. Et pas n’importe quelle femme, puisque Speranza Scappucci avait ébloui critique et public par sa récente direction flamboyante de Jerusalem de Verdi.

Diplômée de la Julliard School et de l’Accademia Santa Cecilia de Rome, cette pianiste a suivi une formation de chef de chant à New York avant de collaborer avec des chefs du calibre de Ricardo Muti et Daniel Barenboim. Très remarquée dans ses débuts à l’Opéra de Vienne, elle est déjà attendue dans les prochains mois à Zurich, Barcelone, Rome, Turin et Toronto.

A Liège, elle dirigera les représentations de Manon Lescaut et Carmen ainsi que le traditionnel concert d’été le 3 septembre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs